Accueil/Conseils/La déco/Un cocon Feng Shui pour bébé

Pourquoi existe-t-il des lieux dans lesquels nous dormons mieux qu’ailleurs, où nous nous sentons calmes et apaisés, où nos enfants se sentent plus rassurés ? Certains expliquent ce phénomène par le Feng Shui signifiant littéralement "le vent et l’eau", cet art chinois ancestral vieux de plusieurs millénaires, nous invite à harmoniser l’espace au sein de notre maison pour faire circuler l’énergie vitale, le QI (prononcé "Tchi") et améliorer ainsi la qualité de notre vie. Les bébés et les enfants sont donc aussi concernés.  Agencer leur chambre de façon Feng Shui permettrait de mieux faire circuler les énergies positives, contribuant ainsi à les apaiser. Adieu caprices et sommeil agité ? Et si on essayait… 

 

Aménager la chambre de bébé selon les règles du Feng Shui 

La chambre est le lieu où l’enfant passe le plus de temps. Il y dort, y joue, y fait ses devoirs… c’est le lieu où il grandit et s’épanouit. Il est donc primordial qu’il s’y sente bien.  

L’Est, une fenêtre sur l’éveil

On attribue à la direction de l’Est l’énergie associée à l’éveil, à la croissance. Choisissez pour la chambre d’enfant une pièce ayant des fenêtres qui donnent sur l’Est.

Au plus près de l’entrée de la maison

Il est préférable que la chambre d’enfant se situe à proximité de la porte d’entrée car la partie la plus éloignée est dédiée à celui qui commande.

Une chambre bien proportionnée

La chambre du bébé ne doit être ni trop grande (sentiment de peur), ni trop petite (sentiment de claustrophobie).

Evitez de placer la chambre en mansarde car selon les règles du Feng Shui, l’énergie négative s’accumule sous les toits.

Délimiter l’espace au sein de la chambre

Le Feng Shui suggère de séparer l’espace de la chambre en plusieurs zones : zone de repos, zone de jeu puis zone de travail lorsque l’enfant commence à avoir des devoirs d’école. 

Le placement du lit

Le lit est l’élément le plus important de la chambre. C’est lui qui va déterminer la qualité du sommeil et le QI. Nord, Sud, Est, Ouest etc. il existe 8 directions. Pour chacun, il existe 4 directions favorables et 4 directions défavorables.  Reste à déterminer celles de vos enfants. Pour connaître la bonne position du lit, il faut faire un petit calcul (Gua) basé sur la date de naissance.

 

        > Composez la carte du Ba Gua de votre enfant

Cette carte nous permet d’obtenir les directions favorisant le développement de l’énergie positive QI. On positionnera le lit de l’enfant dans une direction favorable et on compensera les directions défavorables par la décoration de la chambre par exemple. 

Il est recommandé de placer la tête du lit vers l’Est. Mais il vous suffira souvent d’observer votre enfant qui vous indiquera lui-même dans quelle direction il doit être couché. Evitez tout ce qui peut faire obstacle à la circulation de l’énergie : étagères au-dessus du lit, lampes trop volumineuses etc.

Les lits superposés ne sont pas recommandés car la personnalité de l’enfant qui dort en bas pourrait être "écrasée" par celle de l’enfant qui dort au-dessus.

Si 2 enfants dorment dans la même chambre, il est conseillé de placer les lits côte à côte, la tête vers le mur.

Les couleurs et l’éclairage de la chambre

On choisit les couleurs de la chambre en fonction du tempérament de l’enfant. Des couleurs vives telles que le jaune ou l’orange pour les enfants plutôt réservés et passifs tandis que les couleurs apaisantes comme le bleu ou le vert doivent prédominer dans la chambre des enfants hyperactifs. Dans la zone de repos, il vaut mieux éviter les couleurs trop vives pour ne pas sur-stimuler l’enfant. L’éclairage est un élément à ne pas négliger car plus une chambre est lumineuse, plus elle apportera énergie et joie de vivre à votre enfant.

L’espace de jeux 

Tout d’abord, évitez de surcharger la chambre de meubles. Le centre de la chambre d’enfant doit être un espace libre. C’est pourquoi il est conseillé de placer tous les meubles le long des murs. Les jeux doivent être facilement accessibles et visibles pour stimuler l’imagination de l’enfant. Un minimum de désordre est tolérable pour ne pas freiner sa spontanéité. 

Le bureau 

Lorsque l’enfant commence à avoir des devoirs à faire après l’école, un petit bureau est nécessaire. Ici, il faut privilégier des couleurs chaudes et stimulantes telles que le jaune et l’orange pour favoriser la circulation de l’énergie du Yang, associé aux activités de l’esprit. Vous pouvez par exemple accrocher au mur au-dessus du bureau des dessins de l’enfant, ou des posters à l’effigie de ses personnages préférés. Le bureau doit être placé de façon à ce que l’enfant soit assis dos au mur et que la porte de la chambre se trouve dans son champ de vision.  Évitez de positionner le bureau entre la porte et la fenêtre, axe majeur de circulation de flux énergétique. 

 

S’il peut être compliqué de respecter à la lettre les règles du Feng Shui, certaines d’entre elles sont faciles à mettre en œuvre et ce sera déjà très positif pour l’épanouissement et le développement personnel de votre enfan