Accueil/Conseils/La toilette/Les astuces pour aider votre enfant à être propre

L’apprentissage de la propreté est une étape cruciale pour les enfants. Même s’il n’y a pas d’âge précis pour y parvenir, certains signes montrent que votre enfant est bientôt prêt ! Vous pouvez mettre en place quelques techniques pour l’aider dans cette transition et l’inciter à aller aux toilettes de façon spontanée. Voici nos quelques conseils !

 

Quels signes montrent que mon enfant est bientôt propre ?

À l’approche de la rentrée scolaire vous vous demandez sûrement si votre enfant sera propre pour faire sa première rentrée des classes. Il n’y a pas d’âge précis, mais généralement entre 2 et 3 ans, les enfants montrent les premiers signes de propreté. Lorsqu’ils sont capables de rester plusieurs heures sans salir leur couche, qu’ils expriment clairement l’envie d’aller aux toilettes ou qu’ils manifestent des signes de gêne quand ils ne sont plus au sec, mais également lorsqu’ils arrivent à se déculotter et se reculotter tout seul. Ces premiers signes indiquent que votre enfant grandit et qu’il devient un petit garçon ou une petite fille prêt à se libérer de sa couche.

 

À quel moment passer des couches au pot ?

Lorsque votre enfant montre les premiers signes de propreté, n’hésitez pas à lui parler du pot, en lui expliquant ses fonctionnalités et en lui montrant les bons gestes à adopter. S’il ne réclame pas tout seul d’aller aux toilettes, soyez attentif aux petits signes qui témoignent d’un inconfort, grimaces, gestes, langage, et incitez-le à aller sur le pot tout en le mettant en confiance. Il est aussi inutile de le forcer dans cette démarche ou de précipiter les choses, cela pourrait entraîner une frustration et un blocage.

L’été est également la bonne période pour ce changement, tout d’abord parce que la rentrée scolaire approche, mais également puisque votre enfant sera plus à l’aise dans ses mouvements sans couche.

 

Quelles techniques mettre en place pour aider bébé à être propre ?

Installez le pot dans un endroit accessible, à côté des toilettes par exemple pour qu’il prenne les bons réflexes, laissez également un rouleau de papier à porté de main. Expliquez-lui qu’il ne doit pas hésiter à aller sur le pot tout seul, à demander de l’aide ou tout simplement à vous avertir. Rassurez-le en lui montrant que vous êtes présent.e pour l’accompagner dans cette transition. Achetez-lui aussi ses premiers slips ou petites culottes, ce sera un des éléments marquants pour lui indiquer qu’il devient grand. Choisissez donc des couleurs et des motifs qui lui plaisent pour lui faire encore plus plaisir et l’inciter à les porter s’il se montre réticent. Vous pouvez aussi faire les premières tentatives sans couche lorsque vous êtes chez vous et profiter des températures estivales pour laisser votre enfant en sous-vêtement. Il y aura forcément quelques accidents, mais ne le frustrez pas et rassurez-le en lui rappelant les étapes qu’il a déjà franchi. Au fur et à mesure votre enfant prendra conscience de ses besoins naturels et vous pourrez sortir sans lui mettre de couche, prévoyez-en tout de même quelques unes de secours dans le sac à langer et incitez-le à aller sur le pot avant chaque sortie. Enfin, cette transition se fait progressivement et votre enfant continuera sûrement à mettre des couches la nuit pendant plusieurs mois encore, avant de les abandonner définitivement.



► Voir aussi tous nos conseils en lien :

Le langer en toute sécurité

Les joies du bain

Quels produits utiliser pour la toilette de bébé ?